Un musée pour comprendre l’immigration en Australie

Plusieurs danseurs de tango que j’ai rencontrés m’ont dit qu’ils étaient arrivés en Australie 25 ans auparavant. En visitant le musée de l’immigration de Melbourne, j’ai pu rectifier l’idée que je me faisais de « l’Australien typique ». Entre les aborigènes présents en Australie depuis au moins 35 000 ans, les Anglais arrivés à la fin du 18e siècle, les Chinois pendant la ruée vers l’or à partir de 1850, ainsi que toutes les autres immigrants (européens, asiatiques, américains, africains…) qui ont suivi, je réalise que l’identité australienne est un vrai melting-pot. Melbourne (Australie), 18 mars 2016 © Tango tout horizon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s