La barrière de corail, pour combien de temps ?

J’ai été, comme de nombreux touristes, enchantée de faire du palmes-masque-et-tuba sur l’un des récifs de la Grande barrière de corail, le plus grand ensemble corallien du monde. Admirer des formes et des couleurs de coraux incroyables (bleutés, orangés, rosés, violacés…) et des poissons tout aussi colorés qui en profitent, à environ 1h30 en bateau au large de la ville de Cairns, c’est magique. Mais la magie se perd en découvrant de nombreux coraux morts. Pas un mot de l’équipage sur la protection des coraux. A la fin du voyage, je suis hantée par un double-sentiment : la joie d’avoir vu quelque chose d’unique et la culpabilité de participer indirectement à leur disparition. Grande barrière de corail, Cairns (Australie), 29 mars 2016 © Photo de Felicia

Publicités

2 réflexions sur “La barrière de corail, pour combien de temps ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s