Un spa naturel à coup de pelle

Sur les plages de Whitianga, ce sont surtout les adultes qui s’amusent à faire des trous dans le sable. Les hot water beaches de l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande sont, à première vue, assez banales. Elles possèdent, en réalité, un atout très original permettant aux visiteurs de construire leur propre spa. Des sources d’eau chaude, localisées à deux endroits précis sur la plage, remontent des profondeurs de la terre à 64° et entrent en contact avec l’océan Pacifique sous le sable. Pour en bénéficier, il « suffit » de creuser, à marée basse, un large trou de la profondeur d’une baignoire, ce qui laisse à peu près 2 heures de bien-être, 2 fois par jour ! Il faut néanmoins un peu de stratégie et d’expérience pour savoir où creuser pour ne pas se brûler l’arrière-train, et construire un mur de sable pour se protéger des vagues trop fortes. Avec mes compagnons de route, il nous a fallu de l’aide pour obtenir un modeste jacuzzi détruit 10 minutes plus tard par l’océan. Nous avons fini par demander à des personnes plus expertes si nous pouvions partager leur spa. L’union fait la force ! Whitianga (Nouvelle-Zélande), 16 avril 2016 © Tango tout horizon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s