Un puits pour communiquer avec le monde

Ont-ils perdu leur portable ? Sont-ils en train de tester l’écho de leur voix ? Difficile à croire mais ils essaient de communiquer avec la Turquie à travers ce puits. C’est l’un des 3 « puits acoustiques » (sonic well) réalisés par l’artiste Allan Giddy pour commémorer le centenaire de la Première Guerre mondiale et en particulier la bataille de Gallipo en Turquie. Une bataille dont je n’avais jamais entendu parler auparavant et à laquelle la Nouvelle-Zélande a participé, perdant un bon nombre de sa population. Installés pour 3 mois en Turquie (Canakkale), en Nouvelle-Zélande (Wellington) et en Australie (Auburn), ces puits capturent et retransmettent en direct les sons d’ambiance et les conversations des passants d’un pays à l’autre. Un projet simple qui réunit les 3 pays de manière symbolique. Même si nous n’avons pas réussi à communiquer avec la Turquie ou l’Australie le jour où a été prise cette photo (personne au bout du fil), ce puits nous a au moins permis de communiquer entre nous ! Wellington (Nouvelle-Zélande), 30 avril 2016 © Tango tout horizon

Publicités

Une réflexion sur “Un puits pour communiquer avec le monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s