Le tango en Nouvelle-Zélande ? Le plaisir d’être bichonnée

Les Kiwis (Néo-Zélandais) ne vous laissent pas dormir sur votre chaise. Ils sont très, très, très contents de vous recevoir ! Est-ce parce que la Nouvelle-Zélande est située « au bout du monde » comme ils le disent et qu’ils sont ravis de voir de nouvelles têtes ? Car il est vrai que l’on retrouve plus ou moins les mêmes personnes dans les milongas.

Outre les questions classiques « D’où viens-tu », « Que fais-tu ? », « Comment t’appelles-tu ? »… Ils vous demandent également « Où loges-tu en ce moment » ? Sans aucune arrière-pensée, ils souhaitent simplement vous raccompagner en voiture. Une alternative au bus qui ne se refuse pas, surtout lorsque la milonga est éloignée de son auberge. De vrais gentlemen ces Kiwis, comme en Australie d’ailleurs (deux pays colonisés par les Anglais, tout s’explique !).

Je remarque également que le prix des milongas est moins élevé qu’en Australie ou en France, généralement autour de 10$NZD (soit 6 €). Par contre, les Kiwis sont des couche-tôt. Il n’est pas rare que les milongas finissent une demi-heure avant l’heure prévue.

Donc si vous avez l’occasion de danser le tango en Nouvelle-Zélande, ne vous privez pas ! En trois mots, vous y trouverez « accueil », « attention » et « amabilité ».

Publicités

4 réflexions sur “Le tango en Nouvelle-Zélande ? Le plaisir d’être bichonnée

  1. Michael dit :

    Bonjour Irène, c’est Michael de Marseille. Merci pour ce trés beau blog qui comportent de trés jolies photos et trés belles expériences. Je vais le lire régulièrement.

    Hier, à Marseille (au bout du monde pour toi) nous avons, ressenti (un peu) de vraies sensations de tango. Les derniers cours de Diego prennent maintenant tout leur sens. Avec Sidiky j’ai trouvé qu’on y arrivait particulièrement bien à danser ensemble hier soir. Par contre il n’y avait hier que 6 personnes de notre groupe de départ !
    Même si je n’ai pas super le temps et que je progresserai tout doucement, je vais continuer le tango, ton blog m’y pousse.
    A bientôt Irène, continue à nous donner de tes nouvelles.
    Amicalement.
    Michael.

    J'aime

    1. tangotouthorizon dit :

      Je suis vraiment contente Michael que tu continues le tango ! En plus, les milongas en plein air vont bientôt commencer. Ca me rappelle l’an passé, quand j’ai commencé avec Sidiki… Tu as raison, on progresse doucement au tango mais on finit par être récompensé et cette danse offre tellement de possibilités qu’on n’a jamais fini d’apprendre. Pour moi, ce n’est pas toujours facile d’être loin de vous tous aussi longtemps mais je vis des moments magiques et lorsque je danse le tango, je suis sur une autre planète !
      Au plaisir de danser avec toi à mon retour !
      Irène

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s