On baisse la garde

Quel est le point commun entre la Corée, le Japon, la Nouvelle-Zélande et l’Australie ? On s’y sent en sécurité. En quatre mois de voyage, je n’ai pas vu une scène de violence, pas une bagarre dans ces pays-là. Les gens seraient-ils plus zen qu’ailleurs ? On peut marcher dans la rue en pleine nuit dans une mégalopole comme Tokyo ou Séoul, sans courir le risque de se faire agresser. C’est triste à dire mais ayant grandi et vécu en France dans des villes où la violence est omniprésente, j’ai certains réflexes : je fais très attention à mon sac, j’analyse les comportements suspects autour de moi… Les Tokyoïtes (plus de 13 millions) n’attachent pas leur vélo dans la rue. J’exagère peut-être mais dans une ville comme Marseille, un vélo non attaché, même devant un poste de police muni de caméras de surveillance, disparaîtrait en moins d’une minute  ! J’imagine mes amis coréens, japonais, australiens ou néo-zélandais débarquant dans la cité phocéenne comme des agneaux au milieu d’une meute de loups. Pourtant, j’aime mon pays et sa ville tant décriée, Marseille. Je ne cesse d’en faire la promotion ! Alors, je suis franche avec eux et leur conseille d’adopter certains réflexes (en particulier dans les grandes villes) pour apprécier leur séjour en toute tranquillité. Vue sur la ville de Séoul depuis la Sky Tower (Corée du sud) 20 juin 2016 © Tango tout horizon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s