Pagode, quel est ton secret ?

Les moines boudhistes savaient choisir leur lieu de recueillement. Généralement nichés au cœur des montagnes, près d’une source d’eau… Une nature environnante qui encourage probablement le travail du méditant. Je suis tombée par hasard sur de nombreux temples lors de randonnées que j’ai eu le plaisir et la douleur (aux mollets) d’effectuer dans quelques-uns des 20 parcs nationaux coréens. Le contraste entre nature et architecture est saisissant. En fait de temples, il s’agit plutôt de « complexes » composés de plusieurs bâtiments spirituels ayant chacun leur utilité. Et parmi ces bâtiments, une structure (parfois présente) qui s’élève sur plusieurs étages et généralement fermée au public, retient particulièrement mon attention : la pagode. Mes yeux ne peuvent s’en détacher tant ses formes sont harmonieuses. A l’intérieur y sont sculptées les principales étapes de la vie de Bouddha. La pagode contiendrait également ses reliques. Peu importe ce qu’elle abrite, sa beauté demeure un secret. Temple de Beopjusa (Corée du sud) 5 juillet 2016 © Tango tout horizon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s