Médellín, déjà dans le futur

On ne s’attend pas à ce qu’une ville comme Médellín, jadis ensanglantée par le conflit armé colombien, soit aujourd’hui à la pointe en matière de transport. A Bogota, capitale du pays, il faut parfois près d’une heure pour faire 10 km en bus, seul mode de transport public. A Medellin, seconde ville de la Colombie, située à environ 400 km de Bogota, on a le choix entre métro, tramway, bus et surtout téléphérique, appelé metrocable. Ceux qui l’utilisent – hormis les touristes de mon espèce – ne sont pas en vacances. Les habitants l’empruntent pour aller travailler ou vaquer à leurs activités. Un autre moyen de locomotion se développe : las escaleras electricas (escalators). Encore une fois, il ne s’agit pas d’une invention mais c’est l’objectif de cette installation qui est novateur. Tous ces objets qui montent et qui descendent sont bien pratiques dans une ville qui n’a cessé de s’étendre et de grignoter les montagnes environnantes rendant certains quartiers très difficiles d’accès avec un fort dénivelé. Si l’on invente un jour la télétransportation, cela ne m’étonnerait pas que Médellin en soit la ville pionnière ! Le metrocable à Médellín (Colombie), 27 septembre 2016 © Tango tout horizon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s