Tu veux du beau, tu paies plein pot !

Dans la plupart des pays que j’ai visités, j’ai pu faire quelques randonnées seule ou accompagnée d’autres voyageurs. J’apprécie cette liberté de mouvement, tout en respectant les chemins balisés. Mais ici au Brésil – tout comme en Colombie d’ailleurs – il est souvent difficile de cheminer sans guide. La raison invoquée : le manque de balisage donc le risque de se perdre. A Lençois, dans l’Etat de Bahia, j’ai visité seule quelques cascades, mais pour le célèbre parc national de la Chapada Diamantina, j’ai dû me résoudre à prendre un guide, dont le coût n’est pas donné. Tant mieux pour les guides car ce travail représente leur principale source de revenu, tant pis pour les baroudeuses de mon crû qui tentent de faire des économies. Bon, au final, je n’ai pas été déçue. Canyons à couper le souffle, multitudes de cascades aux eaux cuivrées (résultant de la décomposition organique)… Oubliant les préoccupations d’ordre matériel, jai accueilli toutes ces merveilles à bras, yeux et coeur ouverts ! Parc national de la Chapada Diamantina, Lençois (Brésil), 25 octobre 2016 © Tango tout horizon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s