Uruguay, un somnifère salvateur

Arriver dans un pays comme l’Uruguay fait du bien. Surtout après un géant comme le Brésil et avant l’immensité de l’Argentine. Un Uruguayen rencontré à une milonga (bal de tango) m’explique que l’Uruguay a été fondé pour servir de tampon entre ces deux grands pays. Et voici ce que me raconte un guide lors d’une visite de la capitale, Montevideo. « A l’étranger, ils nous considèrent comme des progressistes. Mais c’est juste qu’on se fout de tout. On se fout de la religion, du mariage… Fumer de la marijuana pour les jeunes, ce n’est même plus cool comme avant… ». En tout cas, l’Uruguay, qui a légalisé la culture, la vente et la consommation du cannabis pour contrer le marché noir et ses conséquences, fait figure de pionnier.  En résulte une capitale – comparée à celles que j’ai visitées au cours de mon voyage – assez zen. Une tranquillité, qui me donne envie de dormir dès que je mets un pied dehors. On ne peut pas mettre cela sur le compte du soleil, car bien que l’été approche, il ne fait pas (encore) si chaud. Le rythme des gens, la faible densité de population dans les rues, la plage (surtout pour lézarder, baignade à éviter), le centre-ville à taille humaine dont il est facile de faire le tour, tous ces éléments permettent de ralentir la cadence et de se reposer dans la course, parfois effrénée, du voyage. Montevideo (Uruguay), 25 novembre 2016 © Tango tout horizon

Publicités

2 réflexions sur “Uruguay, un somnifère salvateur

  1. lacoquillejaune dit :

    Bonne année Irène !!! Continue de vivre cette fabuleuse aventure, de nous faire rêver et de la raconter comme tu le fais !
    As-tu une date retour ou tu continues jusqu’à satiété ??? Mais peut-on être un jour rassasié de découverte ???!
    On t’embrasse fort depuis Raiatea !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s