Qui sont ces danseuses et danseurs qui courent les milongas ? Pourquoi et comment sont-ils tombés dans le tango ? Curieuse de le savoir, je vais à leur rencontre durant mes voyages.

Interview de Lionel, amateur de tango – Buenos Aires (Argentine)

Juste avant de prendre le bateau pour Montevideo (Uruguay), Lionel nous explique ce qu’il apprécie dans les milongas informelles de Buenos Aires. Le tango a véritablement commencé à couler dans ses veines il y a quatre ans, au retour d’un voyage en Amérique latine. Interview en espagnol sous-titré en français.

Interview de Graciela, amatrice de tango – Montevideo (Uruguay)

Elle a toujours aimé la danse en général, mais n’en dansait aucune jusqu’au jour où, après le décès de son mari, ses filles l’encouragent à prendre des cours de tango. Elle se lance donc dans le tango et rencontre son compagnon actuel, Juan, qui danse déjà depuis quelques années. Ensemble, ils participent en 2010 au Championnat du monde de tango à Buenos Aires. Graciela nous présente son approche de la milonga (bal de tango) en couple et en tant que tanguera. Chose qui, d’après son expérience, n’est pas toujours aisée avec les années qui passent. Interview en espagnol sous-titré en français.

Interview de Marcelo, amateur de tango – São Paulo (Brésil)

Douze ans de pratique et il continue de prendre des cours pour apprendre. Marcelo nous donne son point de vue sur le tango et les tangueras au Brésil où d’autres rythmes sont bien plus populaires. Interview en anglais, 13 novembre 2016, São Paulo (Brésil)

Interview de Beatriz, amatrice de tango – Bogota (Colombie)

Le tango apparaît dans la vie de Beatriz il y a 12 ans comme une révélation. Elle réalise que cette danse peut l’aider à cicatriser une blessure. Dans son salon, elle nous ouvre son cœur et nous raconte son apprentissage – non sans embûches – du tango et les bienfaits de cette danse. Elle nous dévoile comment, dans le cadre de son métier, elle explore aujourd’hui le tango comme outil de développement personnel et de gestion des conflits en entreprises. Interview en espagnol, sous-titrée en français.

Interview de Ngoc Anh, Thanh et Phu, amateurs de tango – Hué (Vietnam)

La communauté de tango à Hué est encore réduite mais très soudée, grâce à la détermination de Thanh qui enseigne cette danse depuis quelques années et régulièrement depuis 2014. Lui et deux de ses élèves, Ngoc Anh et Phu, évoquent un des moteurs principaux dans la pratique du tango : l’esprit de famille. Interview en vietnamien, sous-titrée en français.

Hyunmin, amateur de tango – Busan (Corée du Sud)

Son objectif n’est pas de devenir un célèbre danseur de tango mais de pouvoir pratiquer cette danse tout sa vie. Avec beaucoup d’humilité, Hyunmin nous dévoile ses impressions sur le tango, une pratique récente en Corée. Interview en anglais

Midori, amatrice de tango – Tokyo (Japon)

Toute fraîche dans le monde du tango, Midori a découvert cette danse par un ami, en l’accompagnant à une practica à Tokyo (une étape intermédiaire entre le cours et le bal de tango). Pour elle, le tango est avant tout une pratique sociale, pour rencontrer des amis ! Interview en anglais

Olivia, amatrice de tango – Wellington (Nouvelle-Zélande)

Olivia, Néo-zélandaise pétillante, a découvert le tango il y a quelques années à Auckland en Nouvelle-Zélande, attirée par la musique jouée dans un restaurant. Elle a ensuite participé à l’organisation du festival annuel de tango à Wellington avec une amie et pratique le tango de manière assidue depuis 5 ans. Elle nous explique ce qui la fait vibrer dans cette danse et en français, s’il vous plaît ! Interview en anglais

Grant, amateur de tango – Sydney (Australie)

Grant pratiquait la salsa avant de se mettre au tango à Cairns (nord-est de l’Australie). Depuis qu’il a déménagé à Sydney, il peut danser le tango plus fréquemment. Interview en anglais

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Tangueras/Tangueros

  1. Mathias dit :

    c’est super ton blog, Irène. Et tu es aussi au voyage, wow !!! Je suis très fier de toi. Peut-être on se rejoigndra un jour. Je t’embrasse fort et bon voyage, mon amie

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s